Eric Fillion détient un doctorat en histoire de l’Université Concordia. Il s’intéresse entre autres à la portée sociale et symbolique de la musique au sein des contre-cultures, mais aussi dans les relations internationales du Canada. Ses travaux en cours sur la diplomatie culturelle et les relations Canada-Brésil s’inscrivent en continuité avec son parcours de musicien (il a été batteur et percussionniste pour de nombreux groupes montréalais) et ses recherches sur le Quatuor de jazz libre du Québec, un groupe de free jazz rattaché à la gauche indépendantiste des années 1960 et 1970. Affilié à la North American Cultural Diplomacy Initiative (NACDi), il est le fondateur de Tenzier, un organisme voué à la mise en valeur d’archives sonores des avant-gardes québécoises, et l’auteur de JAZZ LIBRE et la révolution québécoise.

À partir de septembre 2019, il sera chercheur postdoctoral (CRSH et FRQSC) au Département d’histoire de l’Université de Toronto où il s’attardera sur les festivals internationaux de musique et l’action politique dans la sphère publique culturelle durant les longues années soixantes.

Adresse courriel : eric[@]ericfillion[.]org
(Clé pour chiffrement: PGP)

Twitter : @tenzier
Instagram : @tenzier

Discographie (liste sélective)
– Pas chic chic. 12”. ℗ 2010. Semprini. LP.
– Land of Kush. Against the Day. ℗ 2009. Constellation. LP/CD.
– Pas chic chic. Au contraire. ℗ 2008. Semprini. LP/CD.
– Cobra noir. Barricades. ℗ 2006. Yellow Dog / Chainsaw Safety. LP/CD.
– Cobra noir. Abode of the Dead. ℗ 2005. Magic Bullet / Cyclop Media. LP/CD.
– The Black Hand. War Monger. ℗ 2002. Scorched Earth Policy / Chainsaw Safety. LP/CD.
– Ire. Adversity into Triumph. ℗ 1999. Ellington. CD.
– Ire. I Discern an Overtone of Tragedy in your Voice. ℗ 1998. The Mountain Collective. LP/CD.
– Ire. Split w/ Seized. ℗ 1996. Fetus / Spineless. LP.

Musique : Pas chic chic – « Interlude 1 [Allez vous faire influencer] »
Projections : Karl Lemieux
Nocturnes du Musée d’art contemporain (MAC) de Montréal – 4 avril 2008